Comité Régional Dauphiné-Savoie de Scrabble®
BordureAccueilBordureBordureActusBordureBordureComitéBordureBordureClubsBordureBordureCalendrierBordureBordureRésultatsBordureBordurePartiesBordureBordureJeuxBordureBordureListesBordureBordureJeunesBordureBordureClassiqueBordureBordureVaujanyBordureBordureEvianBordureBordurePhotosBordure


 
       
       
       

Année 2017
Les 3 pipelettesSylvie Guillemard - 05/07/17
Il était une fois trois... joueuses de Scrabble qui avaient décidé de s'engager dans... le classique.

Enfin, décidé... elles ont joué quelques tournois parce qu'on (une des 3, devinez laquelle ?) leur a vanté des plaisirs nouveaux, et les voilà embarquées dans le Championnat de France qui se joue à Paris le 25 juin. Une mission plutôt hasardeuse ? Peut-être, mais une fois qualifiées, pas question de reculer !
Finale ?Elles aiment la lutte
Interclubs ?Euh... on va être beaucoup ?
Classique ? D'accord, mais pas que...

Évidemment, cela demande quelques sacrifices :
quitter le travail ¼ d'heure plus tôt, même si c'est dur ;
abandonner les 3 petits-enfants et les 4 chiens pour servir de chauffeur à ces dames (ça peut être un soulagement), merci Luc !
survivre à 1h40 de retard dans l'espace non-climatisé de la gare de Lyon Saint-Exupéry, mais les salons de l'aéroport ne sont pas loin et devant une bonne boisson, c'est envisageable.

Et rien ne les arrête : elles arrivent enfin dans leur palace (non, pas le George V) vers 23h30, et commencent leur préparation par une bonne nuit de sommeil.


Programme d'entraînement physique intense le samedi :
Escalade de la tour (Montparnasse) infernale : 195 M. « Encore tout ça à monter ! Pour 3 étages ! Les filles, on chercherait pas l'ascenseur ? » 2 portes plus loin, sans ascenseur, et après 2 volées de M...arches, le deuxième panneau apporte l'illumination et le fou rire.
Slalom sur le Champ de Mars : entre porte-clés Tour Eiffel, hand-spinners rutilants, vendeurs de pralines, barrières et guide-fils divers, tout est dans l'adéquation et la résistance des chaussures, n'est-ce pas les filles ?
Attaque du train (pas postal) pour atteindre le point culminant de Paris, en résistant à un sirocco décoiffant.


Un entraînement psychologique tout aussi exigeant :

  • Savoir faire les bons choix : on mange ici ou là ? glace mangue ou coco ? Champs-Élysées ou Île de la Cité ? crêpe salée ou sucrée ?

  • Ne pas céder à la tentation : épreuve réussie pour nos 3 drôles de dames au Marché aux Fleurs (juste derrière Notre-Dame) mais un raté pour l'une d'elle (déjà !) devant les boîtes des bouquinistes sur le quai des Grands-Augustins.

  • Gérer le temps : se lever sans réveil (horaire non garanti), savoir flâner ou accélérer l'allure (quand on peut), arriver à l'heure (ou presque) sans être les dernières (forcément, avec Steve et Nico !)

  • Soigner son mental : rien de tel que le spectacle des 3 Coquettes pour un grand moment de non-stress et de plaisir. De belles voix, qui s'accordent parfaitement ; de la musique qui déménage, comme la mise en scène ; un pianiste qui ne fait pas que jouer du piano ; des textes qui n'ont pas froid aux yeux et suivent de près l'actualité ; un humour qui va du bon enfant au grinçant, en passant par le coquin. Et entre filles, c'est encore mieux, n'est-ce pas Gérard ? (non, pas celui auquel vous pensez, un spectateur). Bref, du sur mesure pour que nos 3 joueuses de scrabble (ah oui, revenons à notre propos) aient l'esprit libéré.



  • Et dimanche, le Grand Jour :

    Sur le plan sportif, nos héroïnes vont connaître des succès divers au cours des 8 parties disputées dans la journée, nous ne nous étendrons pas sur le sujet (classement dans l'actu du site fédéral).
    Sur le plan humain, cette journée a été l'occasion de rencontrer des joueurs et joueuses venus des 3 coins de l'Hexagone (voir carte) : commenter la partie avec son adversaire, la raconter aux copains autour du café ou du jus de fruit, prendre le temps de discuter lors des pauses (eh oui, qui dit 8 parties dit au moins 7 pauses), s'exclamer devant les résultats et le classement en direct,... Exactement ce qu'il fallait pour que nos 3 pipelettes se régalent aussi le dimanche.

    Mais enfin, de qui parle-t-on : Kelly, Jill et Sabrina ? Non, non : Martine, Marie-Claude et Sylvie.

    Et elles ne le regrettent pas.



    Bordure