Comité Régional Dauphiné-Savoie de Scrabble®
  Accueil  
 
  Actus  
 
  Comité  
 
  Clubs  
 
  Calendrier  
 
  Résultats  
 
  Parties  
 
  Jeux  
 
  Jeunes  
 
  Classique  
 
  Vaujany  
 
  Evian  
 
  Photos  
 







Année 2021

Phase 2Gisèle Varlot30/11/21

Il neige des scrabbles

Sept centres (Gap, Chabeuil, Bernin, Noyarey, Seyssins, Aix-les-Bains et Meythet) ont ouvert leurs portes pour permettre aux qualifiés de la phase 1 et aux nouveaux entrants de retrouver le plaisir du jeu et de la compétition. Et les émotions qui vont avec, stress, est-ce que c'est bon ou pas, un R ou 2, ée ou pas et plaisir décuplé de former un scrabble ou une maçonnerie sympa... ce que les parties à la maison ne provoquent pas !

Mission du jour pour tous : être dans la 1ère moitié du classement national pour jouer la phase 3.
Autre mission personnelle : prévoir d'écrire un article, Gérard étant dispensé de l'exercice, trop bien classé, il oeuvre en tant que papa.

Qui dit dimanche de phase dit de prévoir des vêtements chauds, l'expérience prouvant qu'il y a régulièrement des soucis de chauffage (souvenir d'une phase en Haute-Savoie dans une jolie salle du côté de Saint-Félix par exemple... ). A Bernin ça a été le cas le matin, et la proposition de déménagement sous la neige à midi n'a malgré tout pas été retenue. Tant mieux car le chauffage a fonctionné l'après-midi !

A midi, nous étions 9 à rester manger sur place, de quoi échanger des souvenirs des années 70 à Grenoble, des années 90-2000 à Chambéry, une anecdote de Kiki Levenbach. en Guadeloupe ou les débuts de Monique Pomel à Grenoble (vous adresser directement à elles pour savoir !). Annie Favier avait préparé un thermos de café qui a ravi tout le monde, de quoi se réchauffer les mains et les neurones avant l'après-midi. Bref, une ambiance comme on les aime et qui sans nul doute s'est retrouvée dans les autres centres. Malgré la mission de l'article, j'ai oublié, pour restituer l'ambiance, de prendre des photos de la salle, des joueurs, d'Alain Mareschal à l'arbitrage ou des flocons... soupir ! Les bons réflexes ont été perdus ! Ah mais scoop, Alain a été prévoyant en la matière, n'est pas Maître Alain qui veut !

Du côté des parties, ça a dépoté. Un cumul de 2988 en 3 parties ce n'est pas tous les jours que ça arrive !

1ère partie : ça commence méchamment avec EMNRSTU en mains. De quoi stresser et risquer le -52 qui tue au 1er coup ! MUNSTER-STERNUM, binôme pas évident à construire !

BULLERA était plus facile à construire (à bien placer !), au contraire de ROANNAIS sur le S de MUNSTER, qui a fait des dégâts ! Toujours stressant ces tirages avec lettres à 1 point... ESQUIRE ou ECOIN peu courus également pour le commun des mortels, HARDONs qui réveille, LOUCEDE solo ordinateur, FLIPS qui a fait flipper, IMPUTAT-AMPUTAIT à ne pas rater, WeDGE qui réveille si on ne le voit pas (et si on le voit aussi d'ailleurs).

Les N4 ont été à l'honneur sur cette partie, à commencer par Annie Favier, du Grésivaudan scrabble, vainqueure à -65 (ROANNAIS au tirage, respect !), devant un trio à -71 : Christine GONSOLIN (Gap), Marilou ROUSSEL (Annecy) et Sylvie CLERC (Saint-Pierre en Faucigny).

Avec une partie à 1003 points, on peut se dire que le plus dur est passé... que nenni !

A midi, on a aussi échangé tout un tas de mots valables ou non (oubliés depuis pour la plupart)... Hervé STORNY veut vérifier EXODANTS, qui est donc bon, alors on se souhaite que ça sorte évidemment, tout en se disant que si jamais c'était le cas, il faudrait bien dire que c'est Hervé qui en a parlé et non Alain... Vous savez, on entend souvent quelqu'un dire « ah oui, on en a parlé il y a 2 jours » ou « à midi ». Encore raté de nôtre côté !

2ème partie : difficile de la raconter de la même façon, il y a des rares moments où le cerveau fait des merveilles et voit tout (plus souvent, il y a toujours un coup ou deux où le stresse bloque les neurones et empêche toute construction scrabblesque... Bref !).

Quand on prend au 1er coup GISELE dans les 6 premières lettres, on appelle le L pour GISELLE... raté, c'est un T, ça met la pression de ne pas connaître ce tirage !

TUBIpORE ou BOURIATE-ORBITEUR (refus de ORBITEUR, vague souvenir de topping mais pour 6 points faut pas déconner, surtout après la déconvenue du matin)... bon, à l'annonce du top, j'entends dans ma tête Gérard dire BIPOUTRE-TUBIPORE, petit sourire intérieur... encore fallait-il en former un des deux... ACHARNEE a provoqué des sueurs froides à cause de HARNACHEE (et oui, il faut bien le H). DEFORCAI était juste super dur avec 3 lettres semi-chères, ARRIMANT rentabilisait le M mais il y avait de quoi scrabbler, MAHONNES sur M initial inconnu de la plupart, et ouf, on arrête avec les scrabbles mais VIDAME est compliqué aussi et il ne faut pas louper JEREZ A ce stade ce n'est pas l'endormissement qui guette mais l'indigestion. Rater 1 puis 2, 3 ou plus de scrabbles en aussi peu de coups, il y a de quoi regarder la neige tomber et se dire qu'on serait mieux au coin du feu ! Là-dessus, EPANOUIE appui A provoque une douche froide (ou un rétablissement, c'est selon), surtout si on flambe °toupinée°, hyper tentant si on n'a rien d'autre... de quoi se rater sur RELUISE dans la foulée. DEFORCAIENT si on n'a pas oublié la préparation en route, PUTES (avec accent circonflexe) en maçonnerie, KAGOU à envoyer même en tremblant, QUASI, WAX et BRIKS pour en finir avec les lettres chères et hop, 1104 points au total !!

Partie remportée à -14 (mais ouiiiii !) par votre envoyée spéciale (du Grésivaudan), devant Gérard Payan (Grenoble) à -17 et Jean-François Théresette (Annecy) à -42... les N3 se rebellent !

Le goûter permet de se refaire une santé en espérant cette fois que « statistiquement, on ne va pas avoir une 3ème partie à plus de 1000 » (anonyme).

3ème partie : démarrage sans scrabble cette fois, on révise les lettres chères avec EXPIA et OKAPI formant EXPIAI, VEGETERA ou GREVATES permettent de scrabbler, la place de SOUDE était à préparer, même en étant BRAVE il y avait de quoi trembler sur le tirage, TORONNAi avec joker mais de nombreux scrabbles, TEAM très peu joué mais TANNE assure, BaNNI ok même si un joker et 3 N on cherche encore à scrabbler, ETETONS à ne pas rater (une jolie SORNETTE en sous top), HEAUME est cher, CHOIR aussi, DUODI pas simple, DEUG se rate, JONGLER aussi dans la foulée a provoqué des soupirs, CUEILLIR joli à 20 points, MELEZ qu'on transformera en MELEZE clôt la journée sur des exclamations de « oooooh  c'est beauuuuu »... et ça fait trop plaisir de l'anticiper, merci topping !

Jean-François THERESETTE gagne à -18, devant Gisèle VARLOT (-25) et Quentin CHEVOLOT (-29, 5B des scrabblotins de Seynod et junior), qui fait une remontée fantastique grâce à cette perf, bravo !!! Quentin a brillé à Aix, qualifié en élite et performant en blitz... nul doute qu'en tant qu'un des premiers scrabblotins, Steve aurait apprécié ce panache !

Au final, victoire de Gisèle VARLOT devant Jean-François THERESETTE (1er vermeil) et Gérard PAYAN (1er diamant). Très belle perf d'Annie FAVIER, 4C et 5ème, qui va marquer ses premiers PP3 en quantité ! Ginette CHIRI (Gap, meilleure rubis) et Roberte VIENNE (Grenoble cheminots), 8e et 9e, sont séparées d'un point. En N5, Patrick CROZIER, le président d'Evian, est 12ème. En N6, Michelle LLORIA, de Meythet, est 102ème, et l'unique rescapée en N7, Chantal MOUZARD, d'Evian, termine 88ème, joli !

Chez les espoirs, Titouan OLIVIER-CHOUPIN (Grenoble version scolaire) est solide à la 15ème place, et Quentin CHEVOLOT termine 70ème. Les plus jeunes (Amaury DECOUTURE, Mohamed Béchir et Chahinez AJMI) se sont accrochés mais terminent cette fois en fin de classement... après Aix, l'apprentissage continue !

3 des 5 premiers au niveau du comité jouaient à Bernin