Comité Régional Dauphiné-Savoie de Scrabble®
BordureAccueilBordureBordureActusBordureBordureComitéBordureBordureCalendrierBordureBordureRésultatsBordureBordurePartiesBordureBordureJeuxBordureBordureListesBordureBordureJeunesBordureBordureClassiqueBordureBordureVaujanyBordureBordureEvianBordureBordurePhotosBordure








Année 2019
PrononciationGérard Varlot - 19/01/19
A propos de la prononciation des mots pendant l'arbitrage...

Plusieurs mots prononcé « é » ou « e » ont fait plus ou moins polémique.

Chez nos amis du lyonnais, un mel très intéressant de Rémy Poulat que je livre à votre réflexion.

Sachant que de mon point de vue, il sera difficile de trouver une règle absolue : chaque mot est en soi un cas d'espèce !!

Si vous avez des avis à me soumettre, nous en ferons une suite ici-même !

Le texte de Rémy :

Pas de règle officielle sur la prononciation des mots joués : c'est selon l'arbitre, qui avantage ou non les petites séries :

JUMPER prononcé jumpeur avantage ceux qui ne savaient pas que c'était aussi un nom.

PUTTER prononcé peuteur idem.(Aix les Bains 2018)

TELEVISE prononcé télévise au lieu de télévisé qui est nettement plus courant !

MOISE prononcé moïse signifie qu'on veut cacher moiser, alors que MOISE "moise" pourrait n'être qu'un nom.

Dans un simultané permanent il y a quelques années REFERENT prononcé REFER-an-t. Les suffixes E et S pouvaient sortir.

Tout dépend si l'arbitre est là pour divertir une majorité, ou pour établir une hiérarchie.

Dans un tournoi multicentres il suffit Emmanuel que chacun des arbitres lisent la prononciation qui est mentionnée et tout le monde est sur un pied d'égalité.

Cas de SINAPISE prononcé sinapisé (adjectif ?) pour cacher sinapise (e,r,s,z) qui ouvraient un nonuple, en Belgique.

Je pense que les tireurs Belges ont appliqué le réglement du mot prononcé le plus connu.

Mais en France, on préconise un e muet, comme Duplitop, ce qui avantage les gens, pour les garder, ne pas les faire fuir.

On pourrait promouvoir des parties avec des énonciations de mots pour les débutants, pour les avancés et d'autres parties pour les chevronnés : e muet, puis é (adjectif ou participe passé à choisir), ou épellation sans prononciation.

Cas de : SAFRANE : si on dit safrané, adjectif, si on dit safrane, nom ou verbe ? le verbe peut être envisagé.

Cas de LOQUETE : on est obligé de dire "locté" car il n'y a pas de conjugaison en "ète"et c'est un verbe intransitif : donc piège possible, R final c'est tout.

Cas de CAQUETE : on peut dire "caquète" c'est une forme valide, mais c'est un verbe intransitif aussi donc pas de EE mais ES-ER oui.

Si on dit CAQUèTE on avantage le joueur qui mettra un R-S sans inquiétude, et si on dit CAQUETé, le joueur mettra un R mais ne saura pas s'il peut mettre un S !

Donc au niveau international le réglement suggère qu'on prononce le mot le plus courant, celui qui donne le moins d'indications possibles.

Au niveau national on préconise le e muet, comme si le fait de prononcer "é" amenait le joueur à penser "er" et donc l'arbitre "l'aiderait".

Pour ma part j'applique le réglement international et je me conforme au mot que j'estime le plus courant.

Il y a déjà assez de choix entre un mot sûr et un mot pas sûr à envoyer qui fait l'attrait du jeu, je peux comprendre que parfois l'arbitre ne veuille pas ajouter du stress au joueur. »


Intéressant et même passionnant non ?
Bordure