Comité Régional Dauphiné-Savoie de Scrabble®
 
  Accueil  
 
  Actus  
 
  Comité  
 
  Clubs  
 
  Calendrier  
 
  Résultats  
 
  Parties  
 
  Jeux  
 
  Jeunes  
 
  Classique  
 
  Vaujany  
 
  Evian  
 
  Photos  
 
  15 lettres  
 







Année 2006

Festival de TermignonJean-Pierre Brelle24/08/06


Un tournoi de plus en plus jeune

Ça a commencé avec les jeunes pousses locales : Gisèle, Marc, Erika, Marion et maintenant Mathieu...
Et puis sont venus les copains rencontrés au championnat scolaire : Aurélien, Anne-Claire, Tristan, bientôt suivis par les vourlois, les auvergnats et tous les autres - sans oublier Mandy fidèle à l'arbitrage. Aujourd'hui ils sont plus d'une vingtaine de moins de 25 ans sur 160 joueurs : une belle proportion !

Pour cette 9ème édition, le festival change de nom (exit Val Cenis) et gagne une journée : c'est donc le samedi soir à l'heure de l'apéritif que les habitués et les nouveaux venus (toujours les bienvenus) retrouvent Evelyne, Gisèle et toute l'équipe pour le pot d'accueil et sa traditionnelle dégustation de beaufort. Le kir n'est pas de trop pour se réchauffer un peu, mais la météo est optimiste pour mardi et c'est l'essentiel : la pluie n'arrête pas le scrabbleur mais pour la randonnée, on préfère le soleil !

Dimanche 13 août

Nouveauté de cette première journée pour une trentaine de courageux : un rallye pédestre à la découverte de Termignon. Au menu, entre autres, une « pleureuse » que Denise a tenté de consoler - en vain, elle était en harmonie avec le ciel.

Retour à la salle (toujours frisquette) en fin d'après-midi pour attaquer le tournoi en parties originales. Le grand maître de la chose (Pierre Salvati), jamais à court d'innovation, nous propose (façon de parler !) une partie « joker cher » : c'est une partie joker, bien sûr, mais où le joker prend la valeur de la lettre qu'il remplace, du moins tant que celle-ci est encore présente au reliquat (vous suivez ?). Une partie non pas « follasse » (en nonuple c'était tentant) mais quelque peu FOLLETTE quand même (en quadruple le coup suivant, c'était cher). Victoire de Guillaume Lecut. Avec 6 joueurs de première série et 19 de deuxième série, Pierre Cotentin (S3) se hisse à la huitième place juste devant le premier junior Antoine Stehle. Nicolas Chanson (junior également) est premier S4.

Soirée topping pour conclure : six joueurs face à leur ordinateur jouent en même temps la même partie, les spectateurs déambulant librement derrière eux (on ne souffle pas !). A ce petit jeu, Guillaume prend le large dès la deuxième partie avec un 5'40'' dévastateur et ne sera plus rejoint. Les autres parties sont remportées par Nicolas Bonnamour (parties 1 et 4, 2ème au final) et Jean-Pierre Brelle (partie 3, 3ème).

Lundi 14 août

Place au classique en matinée avec les trois premières rondes du tournoi réunissant 32 joueurs (2 puissance 5, un nombre idéal !). On a droit à un derby Milon - Milon (Thierry - Mandy), et c'est Guillaume Lecut (encore lui !) qui prend la tête, accompagné de Nicolas Bonnamour, Pierre-Antoine Perrin et Henri Monpontet, tous invaincus.

Il ne pleut plus et la pétanque peut démarrer dans de bonnes conditions. Franck Maniquant, tenant du titre, absent pour cause de mariage, Didier Gidrol forfait pour cause de blessure, la compétition s'annonce ouverte.

Avant d'attaquer le « grand tournoi », un petit amuse-gueule avec une 7 sur 8 joker gagnée par Didier Gidrol à -21, qui prend la tête devant Guillaume Lecut et Marc Thibault (le petit frère de Gisèle, S2). Antoine et Nicolas Chanson confirment. Solo de l'ordinateur sur (Z)OOGLEES. Les négatifs grimpent, mais les positifs aussi et c'est l'occasion pour certains de franchir la barre des 1000 points (n'est-ce pas Irène ?).

La première partie du TH est autrement dévastatrice, avec dès le 4ème coup un choix délicat : si on ne sait pas que le verbe BOUINER est transitif, ou si on lui préfère une « borneuse », voire une « snobeuse » , la note est salée. Une bonne partie des 7 joueurs de première série chutent sur ce coup, ce qui donne un classement quelque peu inattendu. Derrière Nicolas Thomas (-4) on trouve Marc Thibault (-13) et Joêlle Gobard (S2 aussi, -17). Antoine Stehle en grande forme est 7ème, Tristan Boccon et Nicolas Chanson (S4) 13ème. Et les favoris ? Jean-Pierre Brelle 10ème (-44), Nicolas Bonnamour 26ème (-85)... il va falloir ramer !

Soirée tarot pour une trentaine de mordus et victoire deMonique Bruyère déjà lauréate du rallye pédestre.

Mardi 15 août

6h50, le grand soleil est au rendez-vous, mais il faut casser la glace sur la voiture ! Trois itinéraires de difficulté graduée (il faut s'adapter aux capacités de chacun) convergent vers le refuge de la Femma au coeur de la Vanoise (2352 m d'altitude), et pour les plus courageux le col de Rocheure à 2911 m. On ne sait plus où donner de l'appareil photo tant les marmottes sont nombreuses et les paysages grandioses. Et si Thomas se plaint de ne plus avoir de jambes (mais comme dit Paul : « tu ne joues pas au scrabble avec tes jambes ! »), il ne regrette pas le moins du monde son lever matinal.

Juste le temps d'une douche et il faut retourner au turbin, en l'occurence la seconde partie du TH et une AUTUNITE meurtrière pour nombre des héros de la premiere manche. Didier Gidrol et Nicolas Bonnamour ne perdent qu'un point et entament leur remontée, tout comme Jean-Pierre Brelle (-6), Eliane Francfort (S2 diamant) et Uriel Selig désormais 5ème, 6ème et 7ème. Bonne nouvelle : la salle est chaude !

Seule partie en soirée de la semaine, la 7 et 8 joker est l'occasion du premier solo : Denise Castelbou gagne un saucisson avec DETRACTER. Une partie où il fallait avoir l'oeil (BIGLERAI sur le I de MYOPIES) et que Nicolas Thomas remporte à -11.

Mercredi 16 août

Suite et fin le matin du tournoi classique, avec son lot de perf (bravo Jean-Yves) et de contre-perf (...). La finale voit Guillaume remporter la première manche mais craquer psychologiquement sur la fin de la deuxième qu'il perd d'un cheveu et c'est finalement Nicolas qui empoche le titre.

La cerise sur le gâteau des originales : une 7, 8 et 9 joker qui démarre sur les chapeaux de roue avec un TANZANIE(N) à 262 points, étonnamment peu sélectif dans les premières tables. Jean-Michel Guizard s'offre le deuxième saucisson de la semaine avec EREINTEUSE (eh oui ça fait 10 lettres : 9 + 1) et l'ordinateur nous gratifie d'un CHAUDRON en maçonnerie intégrale. Au final, Nicolas Thomas garde 6 points d'avance sur Guillaume Lecut et Jean-Pierre Brelle arrache le podium d'un petit point à Marc Thibault. Antoine Stehle (11) gagne les S3, Nicolas Chanson (16) les S4, Maxime Arrigoni (52) les S5. Ils sont tous juniors, et c'est Anne-Claire Brelle (45ème - dans les PP3) qui récupère le trophée de la catégorie. Michèle Renault (diamant) gagne la 6ème série. Dans la foulée, le grand prix joué en 7 et 8 joker voit JPB l'emporter (comme d'habitude quand il ne fait pas d'erreur d'alphanulmérique) au 5ème coup devant PAP et le vainqueur du tournoi.

Une petite pause à la buvette pour savourer les gâteaux d'Annick (sans lesquels ce festival serait comme les autres) et la troisième manche du TH est déjà là. ADHERE en collante est sélectif, mais c'est sur SPITZ (72 points) que Nicolas Thomas va plonger (pour les plus jeunes, précisons que Mark Spitz fut multiple champion olympique de natation). En fin de partie, AGNELINE finit de faire le ménage et de chambouler le classement. A l'honneur sur cette partie Laurent Boissel (S2) 5ème, Uriel Selig 6ème, Gérard Payan 9ème (en ratant KA et EX, c'est fort !) et Claudine Marchal (S3) 10ème. Victoire de JPB (-3) qui prend la tête avec... 1 point d'avance (ça devient une habitude) sur Sylvain Ravot. Comme quoi on peut bien jouer après une fondue (gagnée parmi les multiples lots offerts par tirage au sort). Guillaume Lecut complète le podium provisoire tandis que Dominique Tarrin (S3) pointe son nez à la 12ème place.

Jeudi 17 août

Le rallye découverte (en voiture celui-là) emmène les participants (enfin, ceux qui ne se perdent pas !) du côté d'Aussois. Il y a ceux qui veulent à tout prix faire un temps, au risque de manquer une bonne réponse, et ceux qui musardent au fort Marie-Christine ou à la cascade Saint-Benoît et rentrent hors délai !

Pas de trêve pour les boulistes avant d'attaquer le TRAP en paires. La première partie, peu sélective, est remportée à -2 par la table 1 (JPB - Didier Gidrol) devant une meute de poursuivant à quelques points. La deuxième manche est plus ardue avec en particulier un nonuple en double appui qui tend des bras trompeurs et fait chuter par deux fois les leaders. Guillaume Lecut et Sylvain Ravot, au top, remportent une victoire méritée, la paire Dominique Mathiotte - PAP termine troisième.

La soirée du jeudi est traditionnellement consacrée aux grillades et à la finale de la pétanque. La victoire de la triplette Régine Noisier - Jean Triboulet - Pierre Salvati (jouait-il avec sept ou huit boules joker ?) sur le coup de 23h30 (nettement plus tôt que d'habitude) est saluée par un feu d'artifice pas forcément du goût des voisins. Parallèlement se déroulait le tournoi de belote remporté par Marie-Paule Gay et Simone Tourneux.

Vendredi 18 août

Pour cette dernière journée, on se croirait presque dans un tournoi ordinaire : il n'y a que du scrabble, en parties ordinaires et en 3 minutes ! Mais le soleil radieux sur la dent Parrachée toute blanchie de la veille, c'est magique et ce n'est nulle part ailleurs !

Le dernier virage va se révéler décisif avec un ESCABEAU planqué sur lequel vont trébucher entre autres les tables 2 et 3, ce qui permet au leader de prendre le large. Belles performances de Nicolas Thomas qui gagne à -1, d'Anne-Marie Bianchi (S2) 3ème, Jean-François Viollet, Paulette Chaponneau et Nadine Mathieu (S3) 5ème, 6ème et 7ème, Christiane Doncieux et Aurélie Sivignon (S4) 8ème et 10ème, Marie-Antoinette Blanc (S5) 23ème, Sébastien Giannini (S6) 46ème. Avec 7 femmes dans les dix premiers, c'est Gisèle qui doit être contente !

Avec 43 points d'avance, Jean-Pierre Brelle se contente d'assurer dans la dernière manche (-10) et laisse la victoire d'étape à son dauphin Nicolas Thomas (-5). Guillaume Lecut finit troisième, Uriel Selig premier S2 manque les PP1 de 2 points. En S3, Jean-François Viollet coiffe Antoine Stehle de 3 points, en S4 Christiane Doncieux bat Tristan Boccon de 5. Les jeunes paieraient-ils en fin de semaine quelques nuits un peu courtes ? Pas tous puisque les séries 5 et 6 reviennent à Emilie Chanson et Sébastien Giannini, tous deux dans les PP4. Le grand prix est expédié en trois coups par Jean-Michel Guizard devant Didier Gidrol décidément peu en réussite cette année.

De superbes trophées, où la faune locale joue avec les différentes essences de bois, récompensent les lauréats et personne n'est oublié dans la distribution des lots. Certains profitent de l'occasion (Evelyne, Gisèle et Annick réunies sur le podium) pour faire la bise à toute la famille. Il ne reste plus qu'à faire honneur au pot final et à prendre rendez-vous pour la dixième édition. L'office du tourisme nous promet à cette occasion monts et merveilles. Pour les monts, il suffit de lever les yeux. Quant au reste, qui viendra verra !


Tournoi Homologable


Grand prix


Parties Originales


Scrabble classique


TRAP en Paires


Pétanque


Rallye pédestre


Rallye voiture


Marie-Paule et Simone à la belote